Assurances pour Vélos électriques : Comment choisir ?

Un vélo électrique peut coûter cher et n’est pas à l’abri du vol et de la casse. De ce fait, vous avez peut-être déjà commencé à vous intéresser aux assurances.

Comment choisir son assurance ?

Tout d’abord, il faut savoir que votre assurance “multirisque habitation” couvre en général votre responsabilité civile (dégâts causés aux autres) en cas d’accident avec votre vélo électrique.

Il vous faudra donc souscrire à une assurance spécifique si vous souhaitez augmenter vos garanties.

 

Quels sont vos besoins ?

Il est alors important d’identifier vos besoins. Est-ce que je veux être assuré seulement contre la casse ou aussi contre le vol ? Est-ce que je compte utiliser mon vélo en vacances et donc potentiellement à l’étranger ? Ce qui justifierait une assurance vous protégeant partout en Europe, par exemple.

Quel est l’utilisation que je fais de mon vélo ? Est-elle personnelle, professionnelle ou sportive ?

Avoir la réponse à ces questions est nécessaire et très importante puisque l’offre et le prix des assureurs dépendra de ces éléments. Il serait dommage de souscrire à une assurance onéreuse qui vous protégeraient de risques auxquels vous ne seriez jamais confrontés, et inversement.

 

Les points importants à vérifier pour une assurance vol :

Afin de bénéficier d’une assurance vol, il est important de vérifier plusieurs points :

L’assureur veut-il que votre vélo soit gravé/marqué ?

Le vélo doit-il être garé dans un lieu sécurisé ?

Peut-il être garé dans la rue ?

Faut-il retirer la batterie ?

Quel est le niveau de protection minimum de l’antivol (Norme SRA, FUBICY, NF,…) ?

 

Qu’en est-il de la casse ?

Certaines assurances proposent une couverture en cas de casse. Faites cependant attention, certains limitent la casse à l’utilisation normale et d’autres intègrent la casse à l’utilisation.

 

Bien connaître son assurance

Il est conseillé de bien analyser les conditions de votre assurance afin d’éviter les mauvaises surprises. Par exemple s’apercevoir que l’assurance ne vous protège pas contre les vols effectués durant la nuit.

Regardez aussi le montant de l’indemnisation  maximale. Cherchez à savoir si l’assurance comprend une franchise et à combien elle s’élève. Quel sera le taux de vétusté déduit par la compagnie ?

Est-ce que l’assurance couvrira le remboursement de mon vélo ou seulement son rachat ?  

Vérifiez si l’assureur limite sa couverture à un ou plusieurs sinistres.

N’hésitez pas à utiliser des comparateurs d’assurances, mais ne vous basez pas sur le résultat d’un seul. Utilisez-en plusieurs. Vous n’êtes pas à l’abri de tomber sur un mauvais comparateur ou sur un site qui met en avant les assurances de ses partenaires.

 

Mais attention, avant de souscrire à une assurance ayez bien conscience que le meilleur moyen de ne pas rencontrer de risques est d’avoir un comportement responsable face à la sécurité de votre vélo. N’hésitez pas à relire notre article sur les bonnes pratiques.

0 commentaires

Écrivez un commentaire

Les champs avec un * sont obligatoires