Veloelectrique, l’émergence d’une tendance citadine

Les vélos électriques de plus en plus présents en ville

 

Plusieurs moyens existent pour se déplacer en ville, notamment à moto ou en voiture. Cependant l’usage du vélo électrique se répand de plus en plus. Toutes les tranches d’âge s’y mettent, des plus jeunes aux plus vieux. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce revirement qui est loin d’être anodin. Beaucoup sont séduits par le confort offert par l’engin, mais aussi par sa simplicité d’utilisation qui diffère des autres moyens de déplacement traditionnels. Coup d’œil sur une mode en pleine croissance.

Le vélo, un moyen de déplacement adapté à la ville

 

La circulation en ville est souvent assez dense du fait du nombre important de véhicules. Pour ne pas se laisser prendre dans les bouchons, le VTT électrique se révèle être une option des plus intéressantes. Fonctionnant grâce à une batterie vélo et   assez facile à manipuler, il permet aux utilisateurs de jouir d’un confort appréciable en toutes circonstances. Il est parfait pour les courts trajets et s’adapte sans problème aux artères citadines. Que ce soit pour des courses à l’épicerie, au supermarché ou pour se rendre à l’école, le VTT électrique reste un classique. Son usage est une astuce pour la santé conseillée pour ceux qui ont envie de faire de l’exercice. Nul besoin aussi de tourner pendant plusieurs minutes pour trouver une place de stationnement libre. De par ses différentes caractéristiques que sont la maniabilité et la légèreté, il offre plusieurs avantages.

 

 

Le vélo électrique, plusieurs avantages à découvrir

 

Il est tout d’abord électrique, ce qui signifie qu’il faut une batterie vélo pour le rendre autonome. Le moteur fonctionne sous l’impulsion des coups de pédales et s’arrête quand les mouvements cessent. Nécessitant l’effort physique de l’utilisateur, c’est un moyen de déplacement qui promeut l’exercice corporel. C’est l’une des raisons pour lesquelles les sportifs l’apprécient autant. En ville, en campagne ou pour des randonnées en montagne, c’est l’idéal pour se distraire et s’évader à la fois. Il est utilisé pour se détendre seul ou en famille. D’après les statistiques, son utilisation dépasse déjà celui du scooter.

Ceux qui ont la fibre écologique l’apprécient pour autant pour le fait qu’il consomme très peu, avec une faible émission de gaz à effet de serre. En fonction du type de moteur qui équipe le vélo électrique, son autonomie peut tenir sur 30 à 70 km. C’est une fourchette confortable du fait d’une utilisation sur de courtes distances. Même si la batterie du vélo doit être rechargée pour être de nouveau opérationnelle, il ne faut pas une puissance électrique considérable pour combler ce besoin.

En dépit du fait que l’utilisateur doit pédaler pour se déplacer, l’action du moteur électrique permet d’atteindre une vitesse de l’ordre de 25 km/h. De quoi assurer tranquillement tous les déplacements sans risque de se fatiguer. Le VTT électrique est aussi conçu pour assurer la sécurité des usagers. On apprécie sa solidité et sa durabilité, qui en font plus qu’une alternative à la voiture ou à la moto.

Le vélo électrique, un investissement rentable

 

Même si le coût d’acquisition de cet engin à deux roues peut être assez élevé, il se rentabilise rapidement. Facile à entretenir, il est à la portée de toutes les bourses. Vous n’aurez pas besoin de lui aménager une place spéciale, puisqu’il peut facilement tenir dans votre salon ou votre garage. Pour optimiser la durée de vie du moteur, il faut néanmoins songer à effectuer une visite technique chez des réparateurs qualifiés.

La batterie du vélo électrique requiert aussi une attention toute particulière et doit être changée si des dysfonctionnements sont constatés. Rappelons qu’en fonction de la marque ou du modèle choisi, le moteur est installé au niveau du pédalier, du moyeu de la roue ou en arrière du vélo électrique. Les utilisateurs peuvent tenir compte de ces caractéristiques au moment de faire leur choix.

Trottinette électrique Dualtron : Les différents modèles

Les trottinettes électriques Dualtron ont commencés à faire parlé d’elles en 2016. Depuis les modèles ont évolués, la gamme s’est complétés et il est difficile de bien comprendre les différences entre les différentes versions. Qui plus est tous les modèles ne sont pas distribuées en France.

Nous vous proposons ici un tableau récapitulatif en provenance du fabricant pur vous aider à vous y retrouver.

Dualtron I (1ere génération) :

Trottinette électrique dualtron I

Dualtron II (2eme génération) :

Trottinette électrique dualtron II

Dualtron ULTRA (hors catégorie !) :

Trottinette électrique dualtron ULTRA

Pour plus de détail vous pouvez également vous rendre sur la page internet des modèles que nous commercialisons :

Attention les Dualtron sont des modeles (tres) performants. Ces trottinettes électriques sont réservées à une utilisation privatives et ne sont pas à mettre entre toutes les mains !

 

Depuis plusieurs années maintenant la tendance des “objets connectés” se fait de plus en plus connaître et pour cause. En vu des progrès technologiques des dix dernières années et de l’omniprésence des smartphones dans notre quotidien, l’objet connecté séduit.

Petit rappel : Qu’est-ce qu’un objet connecté?

Un objet connecté est un objet électronique sans fil partageant des informations avec un ordinateur, une tablette électronique, un smartphone ou autre appareil. Les plus répandus actuellement étant bien évidemment les montres connectées avec par exemple l’I-Watch d’Apple, montre connectée qui fut l’un des premiers objets connectés commercialisés.

Le concept d’objet connecté à évolué et concerne maintenant les véhicules électriques. C’est désormais le cas des nouveaux produits de la marque Inmotion par exemple. En fonction des applications, il est par exemple possible de localiser son véhicule électrique, de le verrouiller à distance, suivre son autonomie, son nombre de kilomètres parcourus ainsi que sa vitesse.

Ce point est valable pour tous les types de véhicules électriques (gyropodes, trottinettes électriques, gyroskate etc.) .

 

Mais quel est l’intérêt d’un transporteur électrique connecté?

Tout d’abord, l’intérêt premier d’un véhicule électrique connecté est le fait de transformer son smartphone comme une interface complète du véhicule. Ce point est autant valable pour des petits véhicules, comme des monocycles électriques ou des hoverboards, que pour des véhicules plus grands, comme des trottinettes électrique ou des vélos électriques.

En vu de la grandeur des écrans de smartphones actuels et de leurs niveaux d’autonomie il aurait été dommage de ne pas les exploiter.

Le second intérêt est la sécurité. C’est bien connu, les véhicules urbains sont susceptibles d’être volés. Avec le principe d’objet connecté vous pouvez localiser votre véhicule, mais aussi mettre en place un système de verrouillage du véhicule. Plus intéressant encore, en vu des produits présents au CES (Costumer Electronic Show) de Las Vegas, il sera bientôt possible d’alerter directement l’utilisateur sur son smartphone si on essaye de voler son véhicule. Le véhicule pouvant lui même être muni d’une sirène pour dissuader le voleur.

Le dernier point s’adresse plutôt aux sportifs. Un objet connecté permet de collecter des statistiques sur ses performances et kilomètres parcourus, il est également possible de partager ses trajets ainsi que ses propres statistiques.

 

Et pour les transporteurs qui ne sont pas électriques?

L’innovation ne s’arrête pas là. Plusieurs objets connectés pour vélos ordinaires ont vus le jour. Ces objets compensent le manque de connectivité des vélos classiques et y rajoutent les fonctionnalités précédemment évoquées.

Le smart halo, par exemple, est un boîtier circulaire équipé d’un écran qui se pose au milieu du guidon. Il permet à son utilisateur d’indiquer son chemin grâce à son gps, sert d’antivol et est équipé d’une sirène en cas de vol.

Son prix reste tout de même un peu élevé avec une valeur de 179$ (soit 169,21€).

 

Il est donc évident que les évolutions technologiques risquent d’être déterminantes pour le futur des véhicules électriques urbains.

Les fonctionnalités

Les fonctionnalités offertes par ces trois marques sont simples à mettre en place et vont vous permettre de passer de meilleurs moments lors e vos balades sur vos trottinettes électriques.

Le régulateur de vitesse

Pour activer le régulateur de vitesse, il faut rester pendant 10 secondes à la même vitesse et ainsi vous pourrez rouler à cette vitesse sans à avoir besoin d’appuyer sur l’accélérateur lors de son utilisation.

Activer et désactiver le régulateur de vitesse

Il y a 5 étapes pour effectuer ce processus :

  1. Éteindre votre appareil.
  2. Appuyer sur la gâchette de freinage et la maintenir pendant les étapes 3 et 4.
  3. Allumer votre engin.
  4. Appuyer 2 fois sur la gâchette d’accélération.
  5. Lâcher la gâchette de freinage.

La fonctionnalité Zéro Start/Kick Start

C’est une fonction de sécurité, elle oblige de mettre la trottinette en mouvement pour pouvoir activer le moteur. Elle permet d’éviter de démarrer par inadvertance lorsqu’un enfant par exemple appuie sur la gâchette d’accélération.

Pour activer cette fonction, il faut :

  1. Éteindre la trottinette.
  2. Maintenir la gâchette de freinage pendant les étapes 3 et 4.
  3. Allumer la trottinette.
  4. Appuyer 3 fois sur l’accélérateur.
  5. Lâcher la gâchette de freinage.

Limiter la vitesse maximale

  1. Éteindre votre appareil.
  2. Maintenir le frein jusqu’à l’étape 5.
  3. Allumer la trottinette.
  4. Appuyer 4 à 8 fois sur l’accélérateur en fonction de la vitesse souhaitée :
  • 4 fois : mode débridé
  • 5 fois : 25 Km/h
  • 6 fois : 20 Km/h
  • 8 fois 12 Km/h
  1. Lâcher la gâchette

Trottinette électrique SXT Light en pré-commande

SXT Scooters annonce l’arrivée prochaine de sa dernière trottinette électrique, le modèle compact et léger de la gamme . Pour plus de renseignement vous pouvez vous rendre sur la page dédiée : SXT Light

La trottinette électrique e-micro one est disponible à l’essai

Après une longue attente nous avons enfin reçu notre modèle d’essai. La trottinette e-micro one est disponible à l’essai sur le magasin de Paris. Pour rappelle cette trottinette électrique est la plus légère existante (7,5 Kg)

Pour plus d’information vous pouvez consulter la fiche produit