La tendance des objets connectés pour nos transporteurs électriques : Gadget ou réelle utilité ?

 

Depuis plusieurs années maintenant la tendance des “objets connectés” se fait de plus en plus connaître et pour cause. En vu des progrès technologiques des dix dernières années et de l’omniprésence des smartphones dans notre quotidien, l’objet connecté séduit.

Petit rappel : Qu’est-ce qu’un objet connecté?

Un objet connecté est un objet électronique sans fil partageant des informations avec un ordinateur, une tablette électronique, un smartphone ou autre appareil. Les plus répandus actuellement étant bien évidemment les montres connectées avec par exemple l’I-Watch d’Apple, montre connectée qui fut l’un des premiers objets connectés commercialisés.

Le concept d’objet connecté à évolué et concerne maintenant les véhicules électriques. C’est désormais le cas des nouveaux produits de la marque Inmotion par exemple. En fonction des applications, il est par exemple possible de localiser son véhicule électrique, de le verrouiller à distance, suivre son autonomie, son nombre de kilomètres parcourus ainsi que sa vitesse.

Ce point est valable pour tous les types de véhicules électriques (gyropodes, trottinettes électriques, gyroskate etc.) .

 

Mais quel est l’intérêt d’un transporteur électrique connecté?

Tout d’abord, l’intérêt premier d’un véhicule électrique connecté est le fait de transformer son smartphone comme une interface complète du véhicule. Ce point est autant valable pour des petits véhicules, comme des monocycles électriques ou des hoverboards, que pour des véhicules plus grands, comme des trottinettes électrique ou des vélos électriques.

En vu de la grandeur des écrans de smartphones actuels et de leurs niveaux d’autonomie il aurait été dommage de ne pas les exploiter.

Le second intérêt est la sécurité. C’est bien connu, les véhicules urbains sont susceptibles d’être volés. Avec le principe d’objet connecté vous pouvez localiser votre véhicule, mais aussi mettre en place un système de verrouillage du véhicule. Plus intéressant encore, en vu des produits présents au CES (Costumer Electronic Show) de Las Vegas, il sera bientôt possible d’alerter directement l’utilisateur sur son smartphone si on essaye de voler son véhicule. Le véhicule pouvant lui même être muni d’une sirène pour dissuader le voleur.

Le dernier point s’adresse plutôt aux sportifs. Un objet connecté permet de collecter des statistiques sur ses performances et kilomètres parcourus, il est également possible de partager ses trajets ainsi que ses propres statistiques.

 

Et pour les transporteurs qui ne sont pas électriques?

L’innovation ne s’arrête pas là. Plusieurs objets connectés pour vélos ordinaires ont vus le jour. Ces objets compensent le manque de connectivité des vélos classiques et y rajoutent les fonctionnalités précédemment évoquées.

Le smart halo, par exemple, est un boîtier circulaire équipé d’un écran qui se pose au milieu du guidon. Il permet à son utilisateur d’indiquer son chemin grâce à son gps, sert d’antivol et est équipé d’une sirène en cas de vol.

Son prix reste tout de même un peu élevé avec une valeur de 179$ (soit 169,21€).

 

Il est donc évident que les évolutions technologiques risquent d’être déterminantes pour le futur des véhicules électriques urbains.

0 commentaires

Écrivez un commentaire

Les champs avec un * sont obligatoires